fbpx

Téléchargez gratuitement les fiches Bristol du frontalier qui a tout compris !

Comment fonctionne la LAMal frontalier ?

Lamal frontalier suisse

L’automne est là, les feuilles tombent des arbres et avec elles le montant des cotisations à l’assurance maladie suisse LAMal dégringole aussi. Chaque année, les caisses d’assurance suisses communiquent leurs tarifs pour l’année à venir. L’année 2022 s’annonce prometteuse pour nos frontaliers, car de nouveau, la LAMal frontalier baisse sa prime annuelle. Depuis 4 ans, la réduction des cotisations n’a cessé d’augmenter pour le frontalier. La bonne nouvelle, c’est que cette année, les résidents suisses profiteront eux aussi d’une réduction du montant de leur assurance maladie. Si jusqu’ici les travailleurs franco-suisses avaient tendance à préférer la CMU, il s’avère qu’aujourd’hui, la LAMal est devenue moins chère. Mais comment fonctionne la LAMal frontalier ?

 

 

Fonctionnement de l’assurance maladie suisse LAMal

 

Le fonctionnement de l’assurance maladie suisse n’est pas si complexe qu’il y paraît. Pourtant, elle soulève bien des questions dans la tête des nouveaux frontaliers tout juste arrivés en Helvétie. En effet, mieux vaut en comprendre les rouages avant de faire son choix entre la CMU française et la LAMal suisse.

C’est l’une des premières démarches que devra affronter notre frontalier. En Suisse comme en France, l’assurance maladie est obligatoire. La différence réside dans le fait que c’est au salarié de s’assurer auprès de la caisse de son choix. C’est ce que l’on appelle le droit d’option. Ce choix est indispensable et doit être mûrement réfléchi avant de préférer la LAMal ou la CMU.

 

 

Quand souscrire à LAMal ?

 

Le frontalier dispose de 3 mois dès son premier jour de travail en Suisse pour faire valoir son droit d’option. Pour cela, il doit remplir le formulaire de droit d’option. S’il ne se rapproche pas des services concernés, alors il sera automatiquement affilié à la LAMal.

 

Attention : ce choix est irrévocable !

 

Pour pouvoir changer de caisse d’assurance maladie, il faut justifier d’un changement de statut, c’est à dire :

  • avoir perdu son emploi en Suisse et avoir été au chômage en France. Si vous retrouvez un emploi en Suisse, alors, vous pourrez de nouveau faire valoir votre droit d’option ;
  • les jeunes retraités qui ont effectué toute leur carrière en Suisse peuvent également de nouveau choisir entre l’assurance française CMU et la LAMal Suisse au moment du passage à la retraite.

 

 

Remboursement des soins santé LAMal frontalier

 

Concernant le remboursement des soins de santé, là encore la LAMal peut parfois être plus intéressante pour notre frontalier. Contrairement aux idées reçues, la LAMal permet de se faire soigner en France et d’être remboursé que la consultation médicale ait eu lieu d’un côté ou de l’autre de la frontière. La CMU, quant à elle, couvre les soins en Suisse à hauteur de 17,50 €, soit 70 % de la base d’une consultation française à 25 €. Il vous reste à charge 8,50 €. Or, une consultation médicale en Suisse est de plus ou moins 100 € ce qui veut dire qu’il vous restera à charge 100 – 17,50 = 83,50 €.

 

Au vu du « désert médical » dont souffrent les habitants du Pays de Gex, de Haute-Savoie et de Savoie, accéder aux soins en Suisse est devenu un privilège. Car, comme vous l’avez sûrement remarqué, il devient presque impossible de prendre rendez-vous chez un spécialiste du côté français de la frontière.

 

Bon à savoir : que vous soyez inscrit à la LAMal ou à la CMU, vous disposez d’une Carte vitale que vous pouvez utiliser chez votre médecin généraliste. Vous pouvez également faire une demande de Carte européenne pour simplifier vos remboursements de soins en Suisse.

 

 

 

LAMal frontalier comparatif

 

Mon Courtier Frontalier a établi un comparatif des tarifs de la prime d’assurance 2022, afin de vous aider à choisir entre la LAMal frontalier et la CMU. Dans notre étude dédiée à la CMU, vous découvrirez comment calculer les cotisations à l’assurance maladie française. Comparons maintenant les prix de la LAMal en 2022, selon différentes compositions familiales.

 

Cette étude est réalisée à titre indicatif les tarifs LAMal peuvent varier selon la caisse d’assurance maladie où le contrat est souscrit.

 

 

Prix Lamal 2022 pour un frontalier célibataire

 

Pour commencer, prenons l’exemple d’un frontalier célibataire dont les revenus sont à peine au-dessus du salaire minimum genevois (CHF 4 111. -), soit 4 300 francs suisses bruts par mois ou CHF 51 600.- brut annuel.

 

Selon la caisse d’assurance maladie LAMal où il établira son contrat, le frontalier célibataire devrait payer : CHF 153.-/mois de cotisations. S’il s’inscrit à la CMU alors le montant de sa prime sera de 203 francs suisses par mois.

 

Le constat est sans appel, car même avec un salaire bas, notez qu’à Genève il est courant d’avoir des revenus plus élevés que le salaire minimum, la LAMal revient déjà moins chère que la CMU. Si les revenus de notre jeune célibataire augmentent, le montant de sa prime LAMal restera identique, ce qui n’est pas le cas avec la CMU.

 

 

Prix LAMal 2022 pour un couple marié qui travaille en Suisse

 

Pour un couple marié où les deux conjoints travaillent en Suisse, là encore, la LAMal suisse devient beaucoup plus intéressante.

 

Exemple : Madame gagne CHF 59 000.- brut à l’année et Monsieur touche CHF 67 000.- brut/an. Le couple paiera CHF 306.-/mois avec la LAMal et CHF 595.-/mois en souscrivant à la CMU. En choisissant la LAMal ils réalisent une économie de CHF 3 468.- à l’année. Bien entendu, s’ils doivent affilier leurs enfants, alors, la prime LAMal sera plus conséquente.

 

Dans nos exemples, il apparaît clairement que la LAMal frontalier est plus intéressante que la CMU. Si la LAMal Suisse a pu baisser ses tarifs ces dernières années, c’est que la plupart des affiliés frontaliers sont jeunes et ont peu de frais de santé. Ils réclament donc peu de remboursement auprès de leur assurance maladie.

 

Une autre cause est venue baisser la prime à l’assurance suisse des frontaliers : c’est qu’ils se font soigner en France pour la plupart. Comptez CHF 150.- pour une consultation en Suisse contre 23 € en France, le montant des remboursements est nettement moins important que pour un résident suisse qui consulte sur son territoire. La LAMal suisse peut donc proposer des contrats moins chers pour les frontaliers. Cependant, en 2022, l’assurance maladie suisse a redoublé d’efforts et a également baissé le montant de sa prime pour les résidents suisses !

Je souhaite partager l'article sur

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email
WhatsApp
À lire

D'autres articles susceptibles de vous intéresser