fbpx

Téléchargez gratuitement les fiches Bristol du frontalier qui a tout compris !

Quelles sont les conditions de liquidité et de durée des produits structurés ?

définition liquidité et maturité produit structuré

L’univers de l’investissement financier regorge d’opportunités complexes et diversifiées. Parmi elles, les produits structurés se distinguent par leur capacité à s’adapter à différents profils de risque et objectifs d’investissement, tout en intégrant des mécanismes de protection du capital ou de participation à la performance des marchés. Cependant, comprendre les implications fiscales ainsi que les conditions de liquidité et de durée de ces instruments financiers est primordial avant de s’y engager. Qu’il s’agisse de stratégies de placement à court terme ou de composantes pour une allocation d’actifs à long terme, la liquidité de vos investissements est un facteur clé pour la flexibilité et l’accessibilité de vos fonds. Parallèlement, la durée s’associe étroitement au rendement anticipé et au profil fiscal de l’investissement.

 

Dans cet article, nous allons explorer ensemble les caractéristiques fondamentales des produits structurés, en mettant l’accent sur les conditions de liquidité et de durée, pour vous offrir une compréhension approfondie de ces instruments. En détail, vous découvrirez comment ces facteurs influencent la performance de votre investissement et quels impacts ils peuvent avoir sur votre stratégie fiscale. Que vous soyez un investisseur aguerri ou nouvellement intéressé par les produits structurés, cette analyse vous fournira les outils nécessaires pour naviguer avec assurance dans le paysage financier actuel.

 

Comprendre le risque de liquidité

Le concept de liquidité est un pilier central dans l’évaluation des produits structurés et leur gestion au quotidien. Le risque de liquidité se manifeste lorsqu’un investisseur cherche à céder, ou « liquider », ses positions sur le marché. Cela peut devenir problématique, principalement pour deux raisons.

La recherche d’une contrepartie acheteuse

Les produits structurés, selon leur complexité et leur popularité, peuvent connaître des volumes d’échanges variables, rendant difficile la recherche d’une contrepartie, surtout en cas de positions de grande taille.

Un marché avec peu d’acheteurs peut mener à un décalage important entre le prix souhaité par le vendeur et le prix auquel un acheteur est disposé à entrer en transaction, requérant parfois une concession sur la valeur pour accélérer la vente.

Marché étroit ou inexistant

Les produits particulièrement spécialisés ou peu connus peuvent être sujets à un marché si restreint qu’il devient pratiquement impossible de trouver un acheteur. Ce cas extrême de risque de liquidité entraîne une immobilisation du capital de l’investisseur. C’est pourquoi les produits structurés attirent de plus en plus d’investisseurs, avec eux ce risque peut être évité, du moins chez MCF, car nous sélectionnons avec soin des produits à haute valeur ajoutée. 

 

Découvrez nos produits structurés

L’impact d’événements majeurs

Les événements majeurs ont également un rôle dans la liquidité des produits structurés, c’est ce qui peut arriver et provoquer une suspension de cotation.

 

Les marchés financiers, en réponse à des événements importants ou à des anomalies techniques, peuvent suspendre la cotation de certains produits. Ces suspensions, bien qu’ordinaires et souvent de courte durée, peuvent affecter la capacité de l’investisseur à vendre sa position, introduisant une incertitude temporaire quant à la disponibilité de ses fonds.

 

La taille de position et le prix de marché

Une analyse plus fine du risque de liquidité implique de considérer :

  • La taille de la position : des positions importantes peuvent influencer le marché lorsque vous tentez de vendre vos fonds, déplaçant le prix à la baisse et créant un effet défavorable pour l’investisseur.
  • Le prix du marché : en cas de faible liquidité, les prix proposés par les acheteurs peuvent s’écarter significativement du dernier cours coté, résultant en des pertes inattendues lors de la réalisation de la vente.

 

Stratégies de mitigation du risque de liquidité

Dans un premier temps, il s’agit d’évaluer la profondeur de marché avant d’investir. Un marché avec un volume élevé de transactions quotidiennes est souvent synonyme de meilleure liquidité.

La règle d’or à suivre lorsque vous investissez : diversifier vos investissements ! La détention de plusieurs types de produits peut compenser le risque de liquidité inhérent à certains d’entre eux.

Un autre conseil pour limiter le risque de liquidité, utilisez des limites de vente. Définir un prix minimum de vente peut protéger contre la vente à un prix trop bas, même si cela peut potentiellement retarder la transaction.

Enfin, renseignez-vous sur les conditions de retrait de vos placements. Avant l’investissement, il convient de comprendre les modalités spécifiques de sortie du produit structuré concerné et d’évaluer la présence de fenêtres de liquidité.

Le risque de liquidité est un aspect essentiel à considérer lors de l’investissement dans des produits structurés. Les investisseurs doivent évaluer minutieusement la liquidité intrinsèque du produit, les conditions de marché, et rester vigilants quant aux événements pouvant influencer la capacité à vendre rapidement et à un prix équitable. Une gestion prudente de ce risque peut aider à préserver la performance d’investissement et à maintenir la flexibilité financière. Vous l’aurez compris, à moins d’être un fin connaisseur du monde de la finance et de tout ce jargon, mieux vaut se faire accompagner avant d’investir dans un fonds structuré. MCF s’entoure d’experts financiers, spécialistes des marchés, afin de vous faire profiter d’une analyse approfondie des tendances actuelles et à venir et d’une étude personnalisée de chaque produit structuré proposé. Contactez notre expert, cet appel est gratuit !

 

Découvrir nos opportunités du moment

 

Comprendre la maturité ou durée des produits structurés

Quand on évoque la durée ou la maturité d’un produit structuré, on se réfère au cycle de vie de cet investissement, de son émission à sa date d’échéance.

 

La date d’échéance définie

La particularité des produits structurés réside dans la prévisibilité de leur date de fin. À l’achat, l’investisseur est informé de la date d’échéance qui est l’instant où il pourra percevoir les éventuels gains générés ou récupérer son capital initial, en fonction des conditions contractuelles du produit. Ce paramètre est essentiel puisqu’il influe directement sur la stratégie d’investissement et les objectifs financiers de l’acheteur.

 

La flexibilité de la durée

Typiquement, un produit structuré peut avoir une vie initiale d’un an. Cette durée peut être renouvelée pour atteindre 10 ou parfois même 12 ans au maximum. Cependant, cette durée n’est pas toujours une constante, car certains produits offrent ce que l’on appelle une option de rappel (ou « call »).

 

L’option de rappel

Avec l’option de rappel, le produit peut être terminé prématurément, avant la date d’échéance planifiée. La fréquence des rappels varie selon les termes du produit.

  • Annuellement : le produit peut être rappelé chaque année à l’anniversaire de son émission.
  • Mensuellement : des points de vérification mensuels permettent un rappel périodique.
  • Hebdomadairement ou même quotidiennement : pour des structures particulièrement flexibles, une surveillance accrue est nécessaire pour évaluer les opportunités de sortie.

 

L’incertitude malgré une durée maximale

L’investisseur est bien conscient de la durée maximale du produit, mais la présence de l’option de rappel introduit une variable qu’il ne peut prédire avec certitude : la durée effective pendant laquelle son capital restera investi. Cela requiert un ajustement de la stratégie de placement, car l’épargne peut théoriquement être libérée à différentes étapes, parfois bien plus tôt que l’échéance maximale.

 

Importance de la maturité pour l’investisseur

La maturité influence plusieurs aspects de l’investissement :

  • Planification financière : la durée du produit doit s’aligner sur les horizons de temps des objectifs individuels, tels que la retraite, l’éducation des enfants, ou d’autres projets à long terme.
  • Sensibilité aux conditions de marché : une durée plus longue peut signifier plus d’expositions aux fluctuations du marché, alors qu’une option de rappel offre la possibilité de sortir durant des conditions plus favorables.
  • Implications fiscales : la durée de détention peut affecter la fiscalité appliquée aux gains issus du produit financier. Il est essentiel de se renseigner sur le régime en vigueur et ses potentielles évolutions.

 

La compréhension de la maturité des produits structurés est fondamentale pour aligner les attentes en matière de rendements avec les projections de liquidité. L’investisseur doit évaluer l’ensemble des caractéristiques du produit – y compris les possibilités de rappel – pour prendre des décisions éclairées et optimiser sa stratégie d’investissement sur le long terme.

 

Comprendre la liquidité et la durée des produits structurés est donc essentiel. Ces deux paramètres constituent des points de vigilance que doivent observer les investisseurs selon leur tolérance au risque, mais aussi leurs objectifs financiers sur le court ou long terme.

Je souhaite partager l'article sur

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email
WhatsApp
À lire

D'autres articles susceptibles de vous intéresser