fbpx

Téléchargez gratuitement les fiches Bristol du frontalier qui a tout compris !

Les rentes AVS/AI vont augmenter en 2023

Les rentes AVS/AI vont augmenter en 2023

L’AVS, l’Assurance Vieillesse et Survivant, est le 1er pilier de la prévoyance en Suisse. Elle est obligatoire pour les Suisses comme pour les frontaliers. Elle permet de vous protéger en cas de départ à la retraite ou de décès. À l’AVS s’ajoute l’AI, l’Assurance Invalidité, obligatoire elle aussi. Elle garantit un maintien du niveau de vie en cas d’accident entraînant une invalidité. Une augmentation des rentes AVS/AI est-elle prévue en 2023 ? Comment est-elle calculée ? Quelle est la rente maximum de l’AVS ? Et quel est le montant moyen du 2e pilier suisse ? Mon Courtier Frontalier fait le point sur vos rentes retraites.

 

 

L’augmentation des rentes AVS/AI est prévu en 2023

 

Quelle est la rente AVS actuelle ?

 

En 2022, le montant minimal de la rente AVS/AI s’élevait à 1 195 CHF par mois et le montant maximal à 2 390 CHF. Une réévaluation des rentes est discutée tous les deux ans par le Conseil fédéral suisse, la dernière date de 2021. Elle peut être anticipée si l’indice mixte atteint ou dépasse 4 % en cours d’année. La hausse des prix de l’énergie et l’inflation connue actuellement ont accentué le besoin de mettre en place des mesures pour soutenir la population pour l’année 2023.

 

Comment est calculée la rente AVS ?

 

C’est le Conseil fédéral suisse en accord avec la recommandation de la Commission fédérale AVS/AI, qui se réunit pour convenir du montant des rentes selon l’indice mixte, c’est-à-dire la moyenne de l’indice des salaires et de l’indice des prix du marché. Pour l’année 2023, une augmentation moyenne des salaires de 2 % ainsi qu’un renchérissement de 3 % ont été anticipés, créant ainsi une réévaluation de la rente AVS/AI sur un indice mixte de 2,5 %. Bonne nouvelle pour les travailleurs frontaliers, une augmentation des rentes AVS/AI est donc prévue pour 2023 !

 

Quelle augmentation pour 2023 ?

 

Ainsi, le Conseil fédéral a accepté le 12 octobre dernier une motion concernant l’augmentation des rentes AVS en 2023, entraînant une hausse entre 30 et 60 francs par mois soit :

  • un montant minimal s’élevant à 1 225 CHF ;
  • un montant maximal pouvant atteindre 2 450 CHF.

Cette décision sera effective au 1er janvier 2023 et coûtera à la Suisse près de 1,37 milliard de francs suisses.

 

 

Montant moyen du 2ème pilier suisse

 

Augmentation du 1er pilier : quel impact sur le 2e pilier ?

 

Le 2e pilier est également appelé Loi Prévoyance professionnelle ou LPP : il s’agit d’un

système de cotisations obligatoires qui vient compléter le 1er pilier. La LPP permet de prétendre à une pension de retraite à hauteur de 60 % sur son dernier salaire, lorsque le salarié (qu’il soit suisse ou frontalier) a pu cotiser tout au long de sa carrière. Le 2e pilier s’adresse à tous les employés (frontaliers inclus) déjà assurés sur le 1er pilier qui gagnent 21 510 CHF ou plus par an.

 

Cette adaptation des rentes AVS/AI a eu un impact sur la Prévoyance professionnelle : en effet, le montant de la déduction de coordination dans le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle se verra modifié au 1er janvier 2023, passant de 25 095 à 25 725 CHF. Il en sera de même pour le seuil d’entrée, de 21 510 à 22 050 CHF.

 

Quel avenir pour le compte de libre passage ?

 

C’est une caisse qui regroupe les fonds LPP perçus lorsque vous cotisez au 2e pilier tout au long de votre vie professionnelle en Suisse. Si vous avez effectué plusieurs emplois en Suisse, il se peut que vous ayez vos avoirs LPP sur différents comptes de libre passage. Le compte de libre passage peut être souscrit en banque ou chez un assureur. Il propose un intérêt non négligeable pour le frontalier ou l’employé suisse en tant qu’épargne, mais ne propose pas forcément une bonne rentabilité. En effet, le taux de rémunération commun est de 1 % par an depuis 2019, lorsqu’il est alimenté par votre employeur (cotisation prélevée sur votre salaire). Un taux extrêmement bas qui ne vous aidera pas à faire fructifier votre épargne prévoyance.

 

Cependant, en passant par une institution privée comme Mon Courtier Frontalier, vous pouvez obtenir un rendement annuel compris entre 2 et 7 % ! Il est possible de placer vos avoirs LPP en cas de perte d’emploi ou de changement d’employeur dans l’institution de votre choix. Si vous travaillez toujours en Suisse et que vous cotisez toujours au 2ème pilier, vous pouvez tout de même placer vos anciens avoirs, laissés sur un compte de libre passage, auprès d’une institution qui offre un meilleur rendement comme vous le propose Mon Courtier Frontalier.

 

En raison de cette augmentation des salaires et de la hausse des prix attendus pour 2023, le pouvoir d’achat des retraités et des invalides se verra fortement impacté. L’augmentation des rentes AVS/AI en 2023 est donc nécessaire pour contrer les effets néfastes de cette situation économique. Le 1er pilier allant de pair avec le 2e pilier suisse, il est nécessaire de bien se protéger et de se constituer une épargne de prévoyance libre passage rentable. Pour cela, n’hésitez pas à contacter Mon Courtier Frontalier pour vous faire accompagner par un expert et regrouper tous vos avoirs pour vous permettre de profiter d’une retraite bien méritée, sans stress !

Je souhaite partager l'article sur

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email
WhatsApp
À lire

D'autres articles susceptibles de vous intéresser